Kinshasa, samedi 13 juillet 2024
Gombe-Kinshasa cspp@cspp-finances.gouv.cd +243 99 43 01 111 Télécharger le Flyer

Appui au Commerce transfrontalier

  • mercredi 29 mai 2024  |
  • 1 minute et 37 secondes

Grâce à l’appui du PFCIGL, nous ne sommes pas seulement des survivantes, nous sommes des créatrices de changement

Safari Pascaline, mère de six enfants, a débuté son périple de commerçante transfrontalière en 2006, traversant les frontières pour chercher la farine de manioc. Mais lorsque les marchés furent envahis par les commerçants étrangers, accroissant ainsi la concurrence et réduisant ses marges bénéficiaires, elle a su rebondir en se lançant dans le commerce des légumes et des fruits de qualité.

Saisissant les opportunités offertes par le Projet de Facilitation du Commerce et l’Intégration dans la Région des Grands Lacs (PFCIGL), à travers le Régime Commercial Simplifié (RECOS) et le Groupage pour maintenir ses activités, Pascaline a travaillé à la transformation d’un petit groupe de 15 femmes en une coopérative florissante de 14 groupes. L'impact de cette transformation a rayonné à travers la commune D'IBANDA et de KADUTU, inspirant d'autres femmes à rejoindre ce mouvement d'émancipation économique. Cet élan collectif a conduit à la création d'un marché à Bukavu, le marché ELAKAT, à proximité du poste frontalier de Ruzizi 2, où Pascaline et ses consœurs peuvent désormais vendre leurs produits, préservant ainsi leur gagne-pain malgré la pandémie.

Au marché ELAKAT, où les étals débordent de produits frais et colorés, Pascaline supervise avec fierté l'espace qu'elle a contribué à établir. « Regardez ce que nous avons accompli : un marché à nous, où nous pouvons vendre nos produits sans craindre la fermeture des frontières », a-t-elle conclu.

 

"Investir en faveur des femmes, c'est investir dans le progrès de toute une société. Avec des projets comme le PFCIGL, nous ne sommes pas seulement des survivantes, nous sommes des créatrices de changement."

PASCALINE SAFARI

Communication CSPP